Frank Hardeman, futur directeur général de l’AFCN

2018-02-22

Le Conseil des ministres fédéral a entériné aujourd’hui la nomination de Frank Hardeman à la tête de l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN). En près de 30 ans de carrière au sein du SCK•CEN, l’actuel directeur général adjoint du centre de recherche belge s’est forgé une solide expertise dans différents domaines du nucléaire, en particulier en radioprotection et sûreté nucléaire. Un scientifique rigoureux et reconnu par ses pairs, un manager pragmatique et travailleur, un homme de terrain proche de ses équipes. Le personnel et la direction du SCK•CEN le félicitent pour cette nomination.

Après avoir travaillé près de trente ans à différentes fonctions-clés au centre de recherche SCK•CEN, Frank Hardeman (56 ans) devient, dès le 1er mai, directeur général de l’AFCN.

Titulaire d’un doctorat en physique nucléaire (Université de Louvain), Frank Hardeman débute sa carrière au SCK•CEN en 1990. Spécialiste de la gestion de la sûreté nucléaire et de la recherche en radioprotection, il est nommé en 2007 chef du service interne de prévention et de protection au travail. Deux ans plus tard, il est promu directeur de l’Institut Environnement, Santé et Sûreté où il prend la tête d’une équipe de 250 personnes. Il dirige alors différents domaines de recherche, notamment la sûreté et la sécurité nucléaires, la radiobiologie, la gestion de déchets radioactifs, le démantèlement d’installations, la dosimétrie, la radioécologie, sans oublier tout le volet sociétal de la recherche nucléaire. En 2015, il est nommé directeur général adjoint du centre de recherche.

«Durant sa carrière au Centre, Frank a œuvré avec passion et détermination pour fédérer ses collaborateurs autour de projets novateurs et faire avancer la recherche dans des domaine essentiels comme la sûreté nucléaire, la perception du risque et la radioprotection de l’homme et de l’environnement », affirme Eric van Walle, directeur général du SCK•CEN. « Nous sommes fiers et honorés que Frank ait été choisi par le jury pour occuper cette fonction importante ; ceci démontre la qualité du Centre et de son personnel. Je suis convaincu que Frank Hardeman dispose de toutes les qualités nécessaires pour mener à bien cette nouvelle mission essentielle pour notre pays.»

« Tout au long de ma carrière au SCK•CEN, j’ai toujours eu l’opportunité d’élargir mes compétences scientifiques et managériales, dans différents domaines du nucléaire. Grâce à l’esprit d’innovation omniprésent, grâce à un environnement technologique de pointe, mais surtout grâce aux chercheurs passionnés, j’ai pu bâtir une expertise centrée sur la culture de sûreté  », commente Frank Hardeman, actuel directeur général adjoint du SCK•CEN et futur directeur général de l’AFCN.