GUINEVERE with 100% bismuth core - a world first in support of MYRRHA core design validation!

Le lundi 17 octobre, notre réacteur VENUS-F, doté d’un toute nouveau cœur, est passé pour la première fois en mode critique. Une nouvelle étape cruciale franchie par le SCK•CEN grâce à ce Fast Bismuth Reactor, véritable primeur mondiale.

Le cœur du réacteur VENUS-F contient actuellement une grande quantité de bismuth (Bi), d’où le nom full Bi core simulation. Une configuration tout à fait unique qui permet d’étudier les données nucléaires du bismuth et de les comparer avec les calculs théoriques. Jusqu’à présent, aucune expérience à puissance zéro n’a été menée avec une telle quantité de bismuth. Les données disponibles sur les propriétés et le comportement sont donc très limitées.

« Ce que nous faisons dans VENUS-F est vraiment unique au monde ! », explique Anatoly Kochetkov, responsable du projet. « Les données expérimentales sur le bismuth sont essentielles pour le développement de MYRRHA, notre future installation de recherche qui sera refroidie avec un mélange plomb-bismuth. Nous avons besoin de données nucléaires pour établir des calculs neutroniques fiables pour le cœur du réacteur de MYRRHA et pour le processus d’autorisation de toute l’installation. »

Les nouvelles données sur le bismuth sont également intéressantes plus largement pour la communauté nucléaire, dans le cadre des réacteurs rapides et les mesures de réactivité. Les expériences menées avec le nouveau cœur de VENUS-F ont à présent débuté et seront menées jusque fin 2016.