Le SCK•CEN signe un accord de collaboration avec deux centres de recherche japonais

 

Dans le cadre de la mission royale au Japon, Derrick Gosselin et Eric van Walle, respectivement président et directeur général du SCK•CEN, ont signé un accord de collaboration entre la Belgique et le Japon dans le domaine des sciences et technologies nucléaires.

Le “Memorandum of Understanding” signé entre le SCK•CEN et l’Institut de recherche CRIEPI (Central Research Institute of Electric Power Industry) concerne la recherche des différents aspects de sûreté des cuves sous pression de réacteur, et en particulier les tests de matériaux. Pour mener ces études, le SCK utilisera son réacteur de recherche BR2, fraîchement modernisé. De son côté, le CRIEPI mettra ses instruments d’analyse micro-structurelle à disposition. Cette recherche sur l’intégrité structurelle des cuves sous pression de réacteur est essentielle pour garantir la sûreté d’exploitation des centrales nucléaires belges et japonaises.

L’accord de collaboration entre le SCK•CEN et son homologue japonais JAEA (Japan Atomic Energy Agency) vient prolonger les précédents accords signés en 2006 et 2012 (voir l’article du 4 janvier 2012). Les deux centres de recherche se sont donc engagés à poursuivre leur étroite collaboration à différents niveaux, notamment sur les systèmes pilotés par un accélérateur comme MYRRHA, le stockage des déchets radioactifs et le démantèlement des installations nucléaires dont la centrale nucléaire de Fukushima. 

 BR2 reactor in operation